Canadiens de Montréal 2019 parmi les 25 meilleurs à moins de 25 ans: # 1 Max Domi

Après une première saison avec des sommets en carrière en buts, aides et points, Domi est en tête de notre liste.

Par Julian McKenzie le 30 août 2019 à 6h00 HAE

Timothy T. Ludwig-USA AUJOURD’HUI Sports

Les partisans ont émis des réserves sur l’acquisition de Max Domi par les Canadiens de Montréal. Maintenant âgé de 24 ans, il est devenu un producteur de points de grande qualité, prospérant sur un marché du hockey auquel il aspirait ardemment

Date de naissance: 2 mars 1995
Drafted: 2013 (12ème au total par les Coyotes de Phoenix)
Pousses: gauche
Position: centre
Hauteur: 5’10 ”
Poids: 193 lb
Équipe: Canadiens de Montréal (LNH)

Lieu de naissance: Winnipeg, Manitoba, Canada
Il semble qu’il y a des siècles que Domi se soit fait suspendre pour avoir frappé le défenseur Aaron Ekblad des Panthers de la Floride lors de la pré-saison 2018. Cela a renforcé le scepticisme des fans à l’égard du jeune attaquant que leur équipe avait acquis en échange d’Alex Galchenyuk, qui n’a jamais véritablement trouvé sa place en tant que centre à Montréal et qui avait besoin de changer de décor autant que le joueur qui l’échangeait.

Avant la campagne 2018-2019, Domi n’avait pas encore prouvé qu’il était un des six meilleurs attaquants de la Ligue nationale de hockey. Si vous pensez que le total des buts de Galchenyuk a pu être insuffisant au cours de ses trois dernières saisons, il était néanmoins meilleur que les trois derniers de Domi, qui entame sa première année complète avec le bleu-blanc-rouge. Le nouveau venu devait convaincre ses fans une fois la saison régulière commencée.

Heureusement pour lui, il n’a pas tardé à se faire aimer. Il a obtenu trois passes lors de ses deux premiers matchs et il ne lui en a fallu que six pour marquer son premier match en tant que Hab. À travers la plupart de ses pièces, il a fait preuve de rapidité, d’effort et de ténacité.

Avec ces traits, combinés avec plus d’attention portée au tir – à la demande de «l’oncle» Mats Sundin – Domi a terminé la saison deuxième de l’équipe en buts (28) et en tant que leader de l’équipe en passes décisives (44) et en points (72) une année de carrière. Tout cela malgré 17 matches sans but au milieu de la saison (il a quand même recruté neuf aides au cours de cette période).

Il faisait partie intégrante d’une équipe des Canadiens qui a raté les éliminatoires, mais c’est clair – comme il l’a fait connaître aux partisans du Tricolore -, il a de plus grandes priorités.

« J’apprécie que tout le monde dise que nous avons eu une bonne année, dépassant toutes les attentes, autant de bonnes choses », a déclaré Domi à la fin de la saison postmortem. « Nous ne sommes pas satisfaits, nous ne sommes pas heureux et cela ne se reproduira plus. »

Cette saison morte l’a vu dire à tout le monde les avantages de jouer à Montréal. Non seulement il est devenu une acquisition rentable, mais c’est aussi l’équipe que l’équipe devrait prendre en compte lorsqu’il est question de vendre des agents libres pour jouer dans une ville où il est de plus en plus difficile de jouer lorsque vous perdez. Pourtant, lorsque vous gagnez, vous êtes traité comme un dieu. Domi comprend cela.

«Si je parlais à un agent libre… Si vous aimez vraiment le hockey, vous ne voudriez pas être ailleurs que Montréal»

– @max_domi s’est arrêté sur #TimandSid et a expliqué à quel point il est spécial de jouer à Montréal. #NHL | #Canadiens pic.twitter.com/SRQTYSg8SK

– Tim et Sid (@timandsid) 22 août 2019

Vote

Pour les électeurs, Max Domi n’avait que deux options: la première ou la seconde. Certains ont placé Jesperi Kotkaniemi ou Jonathan Drouin en tête de liste, mais un peu moins de la moitié des participants ont préféré l’ancien Coyote à la première place.

Scott: Domi était de loin le meilleur attaquant que Montréal ait eu l’année dernière, et il a toutes les chances de continuer sur cette lancée. Ses compétences en matière de jeu ont été annoncées, mais nous avons assisté à une renaissance de sa capacité à marquer des buts, et cela augure bien pour l’avenir.

Je l’ai classé derrière Kotkaniemi, principalement en raison du fait que même dans une saison recrue où il a eu des difficultés, le jeune Finlandais va clairement être quelque chose de très spécial. Domi n’est pas très bon pour le moment, mais s’il en reste deux, je reste fidèle au jeune centre qui a fait parler Selke de la communauté du hockey et qui n’a pas encore pris son pied.

Jared: Il ya un an, je ne pensais pas que Domi avait ce genre de saison en lui. Je ne pense pas qu’il marquera nécessairement 28 buts chaque saison, mais il m’a montré suffisamment pour qu’il puisse jouer au centre. Même s’il se déplace dans l’aile en raison de la profondeur de l’organisation, je vois un joueur qui prospère sous la pression de Montréal et continuera de le faire.

Je ne pense pas qu’il sera forcément toujours le meilleur joueur parmi les joueurs de ce classement, mais pour le moment, je ne pense pas que quiconque puisse mieux prétendre à la première place.

Top 25 des moins de 25 ans

Domi a terminé deuxième de l’édition 2018 de notre liste, derrière Drouin. En ce qui sera sa dernière année dans notre T25U25, Domi peut dire qu’il a été le meilleur.

Histoire de # 1

Year #1
2018 Jonathan Drouin
2017 Alex Galchenyuk
2016 Alex Galchenyuk
2015 Alex Galchenyuk
2014 Alex Galchenyuk
2013 P.K. Subban
2012 P.K. Subban
2011 Carey Price
2010 Carey Price
Lire la suite
 

Comments are closed here.