Les Canadiens ont vu les meilleures versions de Max Domi et Andrew Shaw

La deuxième ligne des Canadiens a enseveli Detroit avant que les Red Wings ne reprennent leur souffle.

Scott Matla – habseyesontheprize.com/

Venant probablement de la défaite la plus frustrante de la saison, le Canadien de Montréal avait besoin d’une réponse positive de la part de ses joueurs et d’un trio de joueurs à la pelle. À la fin du match déséquilibré, les joueurs d’Andrew Shaw, Jonathan Drouin et Max Domi avaient réalisé une performance incroyable.

Shaw a prouvé à quel point il était précieux pour la formation montréalaise quand il était en bonne santé (et non au banc des pénalités), et il continue d’accumuler des points même s’il a raté plusieurs blessures. Contre les Red Wings, il a réalisé son premier tour du chapeau dans la LNH en carrière. Même s’il n’a pas été brillant, il a dû s’immiscer dans les terrains sales de ses coéquipiers. C’est ce qu’il était censé faire lorsque Montréal lui a envoyé deux sélections préliminaires à Chicago. Après des années de blessures et de problèmes de discipline, il semble que les Canadiens disposent de la meilleure version de Shaw pour eux.

Les records de carrière de Shaw sont de 20 buts et 39 points et, compte tenu de son rendement actuel, il devrait surpasser ces deux marques cette année. Sa présence crée un espace pour Domi et Drouin, et ensemble quelque chose avec cette ligne ne fait que cliquer. Cela se passe à un moment clé pour les Canadiens.

Drouin a peut-être affiché la soirée à quatre points la plus silencieuse de l’histoire. Avec une grosse soirée, il se rapproche également d’une nouvelle carrière en points et devrait facilement définir un nouveau total. La version d’hier soir était le Drouin que Claude Julien espère voir plus souvent: des jeux simples et intelligents qui mènent à des buts et à des occasions offensives. Alors que Drouin a la capacité de faire les jeux de faits saillants – et il le fait assez souvent – garder son jeu simple et utiliser les forces de ses coéquipiers crée ses meilleurs jeux.

Enfin, Domi a inscrit deux buts et trois aides dans l’une des meilleures performances individuelles d’un joueur montréalais cette saison. Il a utilisé sa vitesse pour exploiter une performance misérable de la part de la défense des Red Wings et a présenté son dynamisme de jeu pour préparer ses coéquipiers à des buts.

Même son premier but était un gros travail alors que Domi récupérait la rondelle et trouvait patiemment sa place avant de rentrer chez lui. Bien qu’il ait vécu quelques petites crises, Domi continue d’être le cœur et l’âme de l’offensive montréalaise.

Quand Domi est à son jeu, cette ligne est difficile à contenir. Il suffit de demander aux Red Wings.

Comments are closed here.