Stu Cowan: Max Domi a été M. Cool avec les Canadiens

Aucun joueur n’a eu plus d’impact sur le revirement surprenant et impressionnant de Montréal cette saison.

STU COWAN, GAZETTE DE MONTRÉAL

NEW YORK – Max Domi est un mec plutôt cool – de ses tatouages sur les bras, à son sens de la mode, en passant par son comportement sur la glace lorsqu’il traite avec les médias.

Sur la glace, c’est une autre histoire, où parfois les émotions de Domi l’emportent.

«Max, c’est Max», a déclaré le directeur général des Canadiens, Marc Bergevin, lors de sa rencontre avec les médias lundi dans le New Jersey, à la suite de la date limite des transactions dans la LNH. « Il produit et vous voyez comment il joue … sa (fusible) dure depuis si longtemps, mais c’est comme ça et vous devez travailler avec ça. Mais aussi, vous ne voulez pas lui enlever ça parce que c’est ce qui fait de lui ce qu’il est. Il a apporté un look différent à notre équipe et je l’aime vraiment beaucoup. ”

Aucun joueur n’a eu plus d’impact sur le redressement surprenant et impressionnant des Canadiens cette saison que Domi.

Après la défaite 2-1 de lundi soir face aux Devils dans le New Jersey, Domi est resté calme, calme et recueilli tout en répondant aux questions des médias.

<iframe src= »https://www.youtube.com/embed/p9_CkaUkrfg » width= »560″ height= »315″ frameborder= »0″ allowfullscreen= »allowfullscreen »></iframe>

« Nous avons confiance en nous-mêmes en tant que groupe », a-t-il déclaré. «Nous savons que nous pouvons être une équipe en séries éliminatoires. Nous devons juste aller exécuter. Nous n’allons pas trop penser à l’avenir et nous ne nous attarderons pas à cette perte. Nous devons trouver un moyen d’améliorer un peu et d’obtenir le prochain. ”

Mardi soir à Détroit, Domi a marqué cinq points (deux buts, trois aides), le plus haut en carrière, alors que les Canadiens ont battu les Red Wings 8-1 pour conserver leur position sur la première place pour les séries éliminatoires dans l’Est. Conférence. Après le match, on a demandé à Domi comment les 24 heures précédentes avaient suivi le stinker dans le New Jersey.

« Ce n’est pas différent que toutes les 24 heures », répondit-il d’une manière très cool. «Je viens de me préparer pour un grand match de hockey dans la LNH. Nous savions que cette équipe allait sortir affamée et nous devions trouver un moyen de commencer à temps et c’est ce que nous avons fait. Un gros but de Tuna (Tomas Tatar) et ensuite nous avons chevauché cette vague. Je pense que chaque fois que nous avons commencé, nous n’avons pas été complaisants, nous n’avons pas été satisfaits. Nous avons juste trouvé un moyen de continuer à nous débrouiller et à trouver un moyen de marquer plus de buts. Je pense que c’est une chose énorme pour notre groupe et une chose sur laquelle nous pouvons vraiment nous appuyer à partir de maintenant. »

<iframe src= »https://www.youtube.com/embed/1oWXq_Bltjg » width= »560″ height= »315″ frameborder= »0″ allowfullscreen= »allowfullscreen »></iframe>

Les Canadiens ont pris l’avion pour New York après le match de mardi soir et ont bénéficié d’une journée de congé mercredi à Manhattan. Ils s’entraîneront jeudi au Prudential Center du New Jersey, puis affronteront les Rangers de New York vendredi soir au Madison Square Garden (19h, TSN2, RDS, TSN 690 Radio).

Domi est en tête des Canadiens en matière de pointage avec un total de 22-37-59 et a une cote de plus 15, deuxième derrière Phillip Danault et plus de 18. Domi a déjà établi des sommets en carrière en termes de buts et de points après n’avoir marqué que 18 buts en deux saisons combinées avec les Coyotes de l’Arizona. Quatre des neuf buts de Domi avec les Coyotes la saison dernière ont été des filets vides. Aucun de ses 22 buts cette saison n’a été dans un filet vide.

Domi joue maintenant entre Jonathan Drouin et Andrew Shaw et la ligne pour un total de cinq buts – dont le premier tour du chapeau de Shaw – et 12 points contre les Red Wings, tandis que Drouin a récolté quatre aides.

« Il est incroyable », a déclaré Shaw à propos de Domi. « C’est le type de joueur qui joue rapidement, qui joue fort, qui joue physiquement, qui va dans les zones sales et il a la capacité de faire des jeux et de mettre la rondelle au fond du filet. »

Domi a fait exactement ce que le directeur général Marc Bergevin espérait – et probablement plus – depuis son acquisition de l’Arizona l’été dernier en échange de Alex Galchenyuk, qui totalise 14-21-35 avec les Coyotes et qui a moins 18 ans tout en jouant à gauche. -winger et pas un centre. Domi était ravi d’avoir l’occasion de jouer dans un marché de hockey Original Six et de porter le CH sur sa poitrine.

« Une partie de l’histoire des Canadiens de Montréal est de gagner et, finalement, c’est tout ce qui compte pour moi et maintenant, mes coéquipiers et moi-même sommes vraiment excités à ce sujet », a déclaré Domi après la transaction. «Montréal a une incroyable équipe de hockey en ce moment. Une combinaison d’un incroyable leadership de vétéran, de très bons jeunes joueurs et finalement du meilleur gardien de but de la ligue. C’est un bon mélange et je vais juste essayer de me glisser et de donner ma part pour aider cette équipe à gagner de toutes les manières possibles. »

Après la victoire de mardi à Détroit, Domi a déclaré: «C’est une victoire énorme ce soir. C’est tout ce qui nous préoccupe. De toute évidence, nous n’allons pas prendre une longueur d’avance sur nous ici. Nous en avons un grand à New York. Alors regroupez-vous maintenant, récupérez. Nous avons quelques jours pour préparer le prochain et être prêts à partir. ”

Garder ça cool.

Comments are closed here.